CTA 20 mars 2017

Publié le par snasub-fsu

Malgré l’engagement pris par Madame la Ministre de créer 60 000 postes en 5 ans, il est regrettable que le nécessaire rééquilibrage de moyens entre les différentes académies se fasse au détriment des académies les moins attractives, dont Reims fait partie. L’académie de Reims paye un lourd tribu en se voyant soustraire 6 postes : 4 aides de laboratoire, 1 poste dans les services académiques, 1 poste au niveau du corps des administratifs au sein des EPLE.

Consultez le compte-rendu en pièce jointe pour plus d'information.

Publié dans CTA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article